uld_ases: (twilight & harry potter)
[personal profile] uld_ases

Titre: Hybride
Auteur:
Uld_Ases
Chapitre: 02/??
Pairing: Jacob/Harry/Edward, Carlisle/Esme, Emmett/Rosalie, Jasper/Alice, Leah/OfC (Elisa Ferrer)
Rating: PG-13
Déni: Je ne possède ni Harry Potter ni Twilight
Avertissements: Bashing!???
Sommaire: Un hibou de Gringotts vole en direction de Forks. La lettre qu’il porte changera le destin de plusieurs personnes, dont un jeune garçon aux yeux verts qui a grandi trop vite.
Notes: AU. Le monde d’HP est décalé de 7 ans. Harry n’est pas né en 1980 mais en 1987. Jacob est aussi né en 1987 et non en 1990 et a subi sa transformation en février 2003 et non en 2006.
Beta(s):
Graphiques (taille et artiste):

Harry se réveilla très tard. Il le savait car il avait toujours été ‘au courant’ du temps. Il était bien obligé quand sa tante était réglée comme une horloge et que ses corvées devaient être finies à des heures bien précises. Sa mémoire était floue mais il semblait se rappeler d’un oncle d’Amérique et d’impossibilité… Il renifla. Il était ‘Monsieur Impossible’. Il se décida à se lever et pris certaines affaires qu’il avait acheté dans un magasin de Pré-au-Lard, il y a quelques semaines. Sa dernière sortie avant la bataille finale. La tristesse s’empara de lui quand il pensa à son mentor tombé : Severus Rogue. Il eut un petit rire amer. Les gens auraient eu une crise cardiaque en apprenant ça. Il était dommage que certains ne l’aient pas fait. Sa colère gronda quand il repensa à certains de ses amis, particulièrement les deux autres membres du Trio d’Or : Hermione Granger et Ronald Weasley. Les traîtres. Une fois Voldemort en poussière, ils s’étaient empressés de se tenir sous les feux de la rampe, laissant de côté leur amitié avec Harry. Le pire avait été que les secrets qu’il leur avait dits, dans l’intimité et pour eux seulement, s’étaient retrouvés en première page des journaux. Ginny, pauvre pathétique Ginny, qui rêvait d’épouser le Garçon-Qui-A-Vaincu, et se fichait bien pas mal d’Harry. Puis vint la douleur de l’abandon : Sirius, Remus, Luna, Neville… Aucun n’avait pris contact avec lui depuis la défaite de Face-De-Serpent. Peut-être ne voyaient-ils que son père ou un pseudo-ami, pour ne pas être seul à Poudlard.

En bas, les vampires, métamorphes et la sorcière entendirent Harry se lever. Esme voulait monter mais ils avaient décidé de le laisser réfléchir à tout ceci, de s’habituer. Jasper ressentait les émotions de son neveu (il était un membre de la famille Cullen, cela avait été la première chose qu’ils avaient convenu).

« Il a d’abord été très triste, endeuillé. Puis en colère. Un grand sentiment d’injustice. Puis, il a été résigné. Presque… vide. » Jasper voulait savoir ce qui avait rendu son neveu ainsi et puis s’occuper de tous ceux qui l’avaient blessé. Emmett se sentit triste pour son neveu. Il savait que sa vie n’avait pas été facile. Il était visible pour n’importe qui, qu’il n’était pas le bienvenu ici. Il n’y avait de photos que des Dursley et quand Leah avait ouvert le placard sous l’escalier, il n’avait pas fallu longtemps pour que sa colère la fasse se transformer. Seule Elisa parvint à la calmer. Puis elles avaient passé plusieurs heures à peaufiner une vengeance. Rosalie était heureuse d’aider.

Harry descendit, vêtu d’un jean noir et d’une chemise émeraude ainsi que d’une paire de basket.

« Bonjour. » Ce fut Carlisle qui lui répondit

« Bonjour Harry, comment te sens-tu ? »

« Bien mieux, je vous remercie. Dr Cullen, c’est bien ça. Je suis désolé, c’est un peu flou encore. » Harry semblait nerveux.

« C’est bien ça Harry. » Répondit Carlisle avec un sourire rassurant. « Puis-je te présenter le reste de notre famille. » Harry lui donna un petit sourire en acquiesçant. « Voici mon épouse, Esme. » La femme enlaça Harry, qui se raidit un peu avant de renvoyer l’étreinte. « Ton oncle Emmett et ta tante Rosalie. » Tout comme Esme, Rosalie enlaça son neveu et Emmett lui donna une accolade de son bras droit. « Puis voilà mes autres enfants : Jasper et Alice. » Alice sautilla et l’enlaça et le fit tournoyer sous le regard rieur des autres personnes présentes. Jasper le salua de manière très sèche mais Harry pensa plus parce qu’il était ancien que parce qu’il ne l’aimait pas. « Et voici le dernier, Edward. » Celui-ci lui fit un signe de la main qu’Harry renvoya puis il demanda

« Il est votre premier, n’est-ce pas ? » Ils furent tous surpris.

« Comment le sais-tu ? » demanda Edward. Harry fronça les sourcils.

« Je ne sais pas, c’est comme une aura d’ancienneté, mais liée à vous, Jasper est plus ancien mais pas lié comme Edward… » Carlisle continua les présentations.

« Bien, voici Jacob et Leah, métamorphes de la tribu Quileute. »

« Salut ! » s’exclamèrent en même temps les deux loups.

« Et puis Elisa Ferrer, une Guérisseuse de Gringotts. »

« Seigneur Potter. » Elle s’inclina légèrement.

« Seigneur ? » demanda Harry.

« Je suppose que vous ne savez pas que vous êtes le Seigneur de votre famille. Par tous les droits, vous devriez avoir commencé à revêtir votre manteau de Seigneur à l’âge de 11 ans, avec un tuteur, jusqu’à ce que vous ayez fini vos études à Poudlard. Ensuite, vous pouvez soit prendre le plein pouvoir, comme certains, ou avoir un délégué qui vous représente. » Bien que Sorcière de Première Génération (pour elle, née de moldus ressemblait trop à un truc d’éleveur d’animaux), Elisa connaissait beaucoup de traditions de Sangs-Purs (qu’elle appelait Sorciers de Vieux-Sang) grâce à son contact avec Gringotts. Harry gémit et mit sa tête dans ses mains.

« Comment je vais faire, je n’ai pas la moindre idée de ce qui m’attend… » Emmett était fâché. Un héritage était pour lui quelque chose de sacré, particulièrement pour un orphelin. Bien qu’il fût un Cullen, il y avait des moments, pour chacun d’entre eux, où ils souhaitaient pour une descendance, quelqu’un à qui passer les valeurs familiales… Harry avait été une bénédiction pour le plus fort vampire du Coven. Quelqu’un de son sang. Il eut un sourire en pensant que pour un vampire, le sang était tout.

« Nous allons t’aider Harry. Je suis ton oncle après tout et je pense que nous avons tous suffisamment d’expérience pour pouvoir couvrir au moins les bases. » Tous ceux présents opinèrent du chef. Harry leur envoya un petit sourire.
« Merci beaucoup. »

« Bien ! » s’exclama Elisa. « Je vais vous faire un check-up magique pendant que le Dr Cullen vous en fera un no-mag ! »

« No-mag ? » Interrogea Harry.

« Oui, je déteste absolument les termes utilisés par la société magique. Donc, j’ai crée de nouveaux termes ou ai utilisé ceux qui étaient plus adéquates : ‘magique’ et ‘non-magique’ ou ‘mag’ et ‘no-mag’ pour faire court. ‘Première Génération’ pour un enfant magique né de parents no-mag, ‘Vieux-Sang’ pour les familles magiques depuis plusieurs générations, ‘Nouvelle Génération’ pour ceux nés d’un parent no-mag et d’un mag et les ‘Sensibles’ pour ceux nés de parents magiques mais qui ne peuvent pas vraiment utiliser la magie. » Harry pencha la tête sur le côté, réfléchissant, avant de donner à sa médisorcière un grand sourire.

« J’aime mieux ces termes aussi. Je peux les utiliser ? » Elisa lui sourit.

« Bien évidemment ! C’est mieux que moldus, né-de-moldus, pur-sang, demi-sang, et cracmols, non ? » Rosalie fronça son nez aux termes utilisés par le monde magique.

« Ca ressemble à des termes d’élevages. » Les autres semblaient tout à fait d’accord.

« C’est ce que je pensais aussi. C’est pour ça que je les ai changés. » Les checkups se révélèrent assez bons, bien qu’Harry devrait suivre un régime très spécifique pour reconstituer naturellement ses forces. Les potions étaient bonnes pour des situations bien spécifiques mais il y avait des limites pour tout. « Penses-tu pouvoir changer à volonté dans ta forme de loup, Harry ? » Harry se gratta la tête.

« Je ne sais vraiment pas. Je suppose que je devrais essayer mais je n’ai jamais étudié la théorie animagus. »

« Ce n’est pas grave pour ça, je peux t’aider. Je suis un animagus moi-même. De plus, Leah et Jacob sont des métamorphes loups, donc, il n’y a aucun souci à avoir. »

« Qu’est-ce qu’un animagus ? » demanda Jacob.

« Chaque humain, magique ou non, a un animal qui lui correspond, selon son caractère, ses rêves. Cet animal peut prendre une forme physique avec assez de puissance magique. C’est assez difficile au début car la mentalité animale est différente de celle de l’humain. Mais plus on se transforme, plus les deux êtres fusionnent. Certains traits de l’un peuvent être assimilés par l’autre. »

« Mon parrain, Sirius, est un animagus chien et son rire ressemble à un aboiement. » La tristesse s’empara du jeune hybride en pensant à Sirius. Jasper se retrouva vite aux côtés de son neveu.

« Pourquoi es-tu si triste ? »

« Je ne sais pas si vous connaissez la situation actuelle du Monde Magique Britannique… » Commença Harry.

« Il y a eu une guerre, avec un Sorcier Noir, qui a pris fin il y a peu. » dit Esme.

« Ouais, c’est la base. Il faut commencer en fait beaucoup plus loin que ça. » Et il commença à raconter l’histoire des Peverell, des Fondateurs, de la première guerre, de la seconde guerre. Ils furent horrifiés d’apprendre qu’Harry avait été l’acteur principal du côté de la Lumière. « Et puis je suis mort. »

« QUOI ? » cria Emmett. Son neveu était bel et bien vivant. Est-ce que ça avait à voir avec le vampire qui l’avait mordu ?

« Voldemort avait crée ce que l’on appelle Horcruxes. C’est un morceau de magie très maléfique. Pour créer un Horcruxe, vous devez commettre le crime le plus horrible : un meurtre sans en avoir le moindre remord. En faisant ceci, vous pouvez déchirer votre âme et en placer un fragment dans l’objet de votre choix, pour atteindre l’immortalité car tant que l’Horcruxe reste intacte, votre âme ne traverse pas. Malheureusement, il y a des effets très néfastes, faire un horcruxe vous rend moins humain physiquement et mentalement. Après tout, sans âme, vous ne connaissez ni l’amour, ni le remord, ni la haine, ni aucun sentiment, bon ou mauvais. Un horcruxe vous rend déjà très instable, presque sociopathe. Voldemort en avait crée 7. »

« Il a coupé son âme 7 fois ? » Harry acquiesça d’un signe de tête à Jacob.

« Oui, créer un Horcruxe coupe votre âme en deux. Son premier détenait la moitié de son âme, le second, un quart, le troisième, un huitième etc… Après le dernier Horcruxe, il ne restait qu’1/128ème de son âme dans son propre corps. Il ressemblait à peine à un humain à la fin. » Carlisle regarda son fils aîné. Cela avait toujours été un sujet de discorde entre eux. Edward pensait qu’il était un monstre sans âme. Carlisle ne désespérait pas de faire voir la raison à son premier. Peut-être qu’Harry pourrait l’aider. « Peut-être que si j’avais une pensine… » Elisa le regarda.

« Tu en as peut-être une dans tes coffres. Les Potter sont une vieille famille, ils ont sans doute des tas d’objets entreposés pour être sûrs de ne pas les perdre. Bien, maintenant voyons voir si tu peux te transformer à volonté. » Il prit un certain temps mais oui, Harry pouvait passer d’une forme à l’autre à volonté. Jacob se mit à rire quand la compagne de Leah se transforma en panthère nébuleuse. Il rit moins quand un gros félin d’un mètre de long (sans la queue) et de 20 kilos lui tomba dessus. Techniquement, il pouvait amplement supporter plus mais il fut surpris. Jacob se changea à son tour et ils chahutèrent dans le salon. Avec hésitation, Harry les rejoint sous sa forme de loup. Il s’était ligué avec Jacob contre Elisa. Après un feulement indigné, la Guérisseuse se jeta sur les loups qui ripostèrent. Leah se transforma également et porta secours à sa compagne. Les vampires bougèrent les meubles afin de faire un petit plus de place bien que ce fut un peu serré avec trois loups et une panthère. Quand Emmett se décida à rejoindre la mêlée, il se retrouva assailli par les grands animaux à tour de rôle. Jacob et Leah eurent tôt fait de sortir de la mêlée pour ne laisser qu’Elisa et Harry. Elisa sortit bientôt du jeu aussi, ne laissant qu’Harry et Emmett. Personne ne les interrompit, sachant qu’ils en avaient besoin l’un comme l’autre. Ils s’arrêtèrent un peu avant l’heure du repas et ils découvrirent qu’Harry non seulement pouvait cuisiner mais pouvait aussi manger de la nourriture humaine sans avoir le goût de terre et de cendres qu’ils avaient (au grand bonheur d’Esme qui imaginait déjà toutes les recettes qu’elle pourrait faire au nouveau membre de sa famille). Harry leur donna quelques sucettes de sang qui, après vérification avec Elisa, se révéla être du sang animal. Jasper en était le plus grand fan. Ils décidèrent avant d’aller dormir qu’ils iraient le lendemain à Gringotts pour qu’Harry puisse réclamer son héritage. Cette nuit-là, Rosalie veilla sur son neveu et se promit de tout faire pour le protéger.

 

Profile

uld_ases: (Default)
uld_ases

August 2011

S M T W T F S
 123456
78910111213
14 151617181920
21222324252627
282930 31   

Style Credit

  • Style: Eruanne for Ciel by nornoriel

Expand Cut Tags

No cut tags
Page generated Sep. 22nd, 2017 08:14 am
Powered by Dreamwidth Studios